L'Europe ira-t-elle en enfer? | les nouveaux militants de la foi | ...  
aktuelles filme angebote über uns
  NOUVELLES FILMS MULTIMÉDIA ÉQUIPE
oval > films > oma maertens  
   
 
2/2
 
 
 
     
 

Déroulé des rencontres

10. 05. 97
Récit du détournement d‘un fleuve dans la région humide du Panterne au Brésil. (entendu à la radio)
Son fils est agé de 49 ans. Au Brésil il participe à la construction de gigantesques ponts d‘acier.
C‘est en 1991 que la vieille madame Märtens revient pour la première fois. Elle est choquée de la manière dont tout ici semble à l‘abandon. Elle ne comprend pas et s‘insurge „Est-ce qu‘ils pensent que ça se maintient tout seul en bon état ? Nous on travaillait pour ça!“ Mais les habitants de Poel se sont mis à boire, c‘est le système qui a généré ça. Les pêcheurs, c‘était normal, ça, grand mère maertens peut le comprendre, ils travaillaient au froid. Ils sont presque tous mort, ivres morts !
„Au cimetière ils sont tous mort de la cirrhose“ La voisine qui conduit La voisine qui conduit Madame Maertens est la seule des quelques habitantes de l‘île à ne pas boire.
Aujourd‘hui madame Maertens a rendu visite à une voisine qui fêtait ses 90 ans. A son retour elle s‘est sentie mal. Elle a relevé la tête trop brusquement en arrière pour regarder les feuilles d‘un arbre. On lui a fait une piqûre et elle a dû se reposer. Depuis qu‘on lui a posé son pacemaker elle a des problèmes de tension artérielle. On doit lui faire des analyses plus approfondies. Elle ne peut plus marcher aussi vite et aussi longtemps qu‘avant. Pas à cause de ses jambes, mais à cause de son souffle. Elle doit sans cesse reprendre profondément sa respiration.
Le matin, elle se lève entre 7h et 7h30. Après quoi, elle a besoin d‘un peu de temps, mais à 8h30 Madame apparaît. A 10 heures, elle écoute la messe à la radio, parcequ‘elle a du mal à lire le journal. Elle ramasse de l‘ herbe pour les lapins de sa fille qui la ramène chez elle le week-end en échange de quoi madame Maertens a toujours des œufs frais.
Le colza – et l‘huile de colza. Madame Maertens raconte comment on cultivait le colza. Pendant les deux mois que durait la récolte, les journées avaient vraiment 24 heures. Pour profiter de l‘humidité de l‘air, le colza se ramassait de nuit. Comme le transport se faisait lui aussi la nuit Madame Maertens devait cuisiner toute la nuit des patates sautées et des œufs au plat pour entretenir le moral du chaufffeur.
11./12. 05. 97
Madame Maertens explique comment il lui semblait extremment important de revenir à Poel, pour aider à la reconstruction, bien sûr pas physiquement, mais moralement. Elle est la seule à être revenue. Ça n‘aurait pas pu aller de rester au Brésil. Les sept dernières années elle y a vécu seule. Avec son mari, il n‘y avait jamais aucune de dispute.
Formation : Grand mère Maertens s‘est d‘abord orientée vers la menuiserie, pour essayer ensuite d‘aller vers l‘architecture. Mais après la mort de du père, la famille n‘a plus eu suffisament d‘argent et il a fallu choisir entre payer les études et payer les impôts. Madame Maertens a interrompu ses études et a trouvé un mari dans la ferme où elle s‘est mariée et a vécu.
Madame Maertens s‘ennerve contre le système de l‘Allemagne de l‘Est. Elle trouve qu‘ici les gens sont trop gros (comme son neveu par exemple) elle accuse la mauvaise nutrition, trop riche en graisse de porc. A son avis, le changement de la RDA se fera très lentement, parce que les gens ont vécu près de cinquante ans avec ses habitudes-là. Il y a un psaume de la Bible que Madame Martens aime particulièrement qui dit „ne vous effrayez pas“ et assurément ils ne devraient pas le faire.

des liens en allemand seulement

insel-poel.de

insel-poel.com

ostsee-insel-poel.de
Poeler Tourismus-Service

poeler.de
Urlaub auf Poel

lpb.bwue.de/aktuell/bis/1_2_99/laender10.htm
Geschichte und Hintergründe zu Mecklenburg-Vorpommern

Oma Maertens
Regie: Lilian Franck
Kamera: Bernadette Paassen
Schnitt: Thomas Schlottmann
Produktionsleitung: Antje Naß

Dank an: Gestüt Neuhof, Familie Schulz
Erika Maertens
Gabriele Kotte

Eine Produktion der Filmförderung MV im Auftrag des NRW, 1997

<<  

 

 

 

l'europe ira-t-elle en enfer? - les nouveaux militants de la foi - la ressource humaine - mon beau sapin - une demie chance?
- je m'aime à la folie... - temps forts - cora - oma maertens - supermerle fedra - la montre fait vraiment tic tac - omen
clemi s’enfuit
- un plus petit entretien - meeting - quel film -qui est lili ? - le déjeuner allemand